Ground zero

Bonjour à toutes et à tous !

Chose promise, chose due ! Après vous avoir demandé sur les réseaux quels étaient vos « trucs » pour vous rebooster quand vous êtes totalement à plat, je vous livre le résumé de vos réponses.

  • une soirée film en duo avec un(e) ami(e) ou son amoureux(se)
  • une bonne grasse matinée
  • dormir (!!!) beaucoup (10h-11h)
  • reprendre le sport
  • faire de la méditation
  • s’allonger sous un plaid avec un bon livre
  • faire une séance de sophrologie
  • s’accorder une pause yoga avec des mouvements doux
  • prendre des vacances
  • faire une cure de vitamine C
  • ne rien faire
  • s’offrir un massage
  • aller se promener dans la nature
  • passer du temps avec des personnes que l’on apprécie
  • ra-len-tir
  • alléger sa to-do list
  • se mettre au contact des enfants (ils sont souvent plein d’énergie)

Voilà un intéressant panel d’idées quand vous vous sentez à plat !
Cet hiver le temps ne nous a pas épargné (et cela continue). Le vent, la pluie, le manque de luminosité a un très gros impact sur notre énergie. On se sent comme sur des montagnes russes et on a l’impression d’être passé sous un rouleau compresseur, et ce, dès le réveil !

Faire une cure de sommeil est ce qui revient le plus souvent dans vos réponses. Il n’y a en effet pas de secret à ce niveau là ! Fatigue => besoin de récupération => dormir ! L’équation est simple.

L’autre bonne astuce si on est en baisse d’énergie et que le soleil n’est pas au rendez-vous, c’est d’aller trouver la source d’énergie ailleurs. Pour cela, vous avez raison, rien de mieux que ce qui se trouve sous nos yeux : la nature !

S’aérer, ne serait-ce qu’un quart d’heure entre deux averses, fait du bien. Les éléments naturels qui sont autour de nous sont chargés en énergie : les arbres, les pierres, le sol, le vent. Se reconnecter à eux en pratiquant la respiration consciente peut vraiment nous aider !

Il suffit de se concentrer avec ses 5 sens, tout en marchant. Et si le mental commence à nous embêter avec ses histoires, il faut revenir à ses sensations, à sa respiration. Cela s’apprend avec le temps. Comme si vous répétiez une séquence de danse ou de gym. Il y a un moment où on ne pense plus au mouvement lui-même. On est le mouvement et on se laisse porter par la musique.

Une autre astuce, c’est en effet de se relier et de se mettre en contact avec d’autres, un(e) ami(e), un(e) amoureux(se), et de partager un moment simple. Le but n’est pas de parler et d’élaborer mais de se ressourcer ensemble, de combiner ses énergies.

Les enfants aussi savent donner beaucoup d’amour et d’ondes positives. Regarder un enfant sourire, jouer, être dans l’insouciance, peut souvent être très bénéfique.

Pour finir, si vous avez la chance d’avoir un animal de compagnie, ils sont également de très bons compagnons dans ces moments-là. Ce sont des éponges à émotions et ils sont capables de nous recharger, de nous apaiser.

Dans le prochain article, je vous proposerai de découvrir quelles sont mes astuces. Il existe des techniques et des outils très simples qui permettent d’améliorer son énergie, de la canaliser et de la restaurer.

Bonne fin de semaine à tous et bon courage !

Agathe G.

2 Comments

  1. Bonjour ! Parfois, pour se faire du bien, on s’autorise une pause « surf internet », en laissant de côté la petite voix qui nous rappelle qu’on a mille choses à faire plus urgentes, et…. on tombe sur un site comme le vôtre…. et ça fait du bien…. merciiiiiii et bonne semaine aussi à vous.

    • Agathe Reply

      Bonjour Marie ! Vous ne pouviez pas me faire plus plaisir que ces quelques mots… c’est très gentil de votre part de me laisser ici votre ressenti !
      Belle fin de journée à vous !

Laissez un commentaire

Navigate