Respirer pour mieux gérer : la cohérence cardiaque

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, nous allons parler de cohérence cardiaque. Sous ce nom un peu « barbare » se cache une méthode ultra simple à comprendre et à pratiquer. Si on voulait la résumer en quelques mots on pourrait dire que c’est l’apprentissage d’une respiration rythmée dans le but de favoriser une bonne santé au quotidien.

Cette méthode a déjà fait déjà l’objet de nombreux articles et vidéos sur son apprentissage et ses bienfaits. Mon but n’est donc pas de les réexpliquer en détails. Pour cela, je vous mettrai quelques liens en bas de cet article pour que vous puissiez vous y référer. Je voulais plutôt partager avec vous mon retour après avoir testé la cohérence cardiaque pendant trois semaines. Je me suis basée sur le livre « 365 » de David O’ Hare et j’ai donc pratiqué cette respiration 3 fois par jour, à raison de 6 respirations par minute pendant 5 minutes. Pour être tout à fait transparente, j’ai réussi à tenir ce rythme, à part un ou deux jours où je n’ai réussi à le faire que 2 fois par jour.

La première fois que j’ai entendu parlé de cohérence cardiaque c’est il y a quelques années, par l’intermédiaire d’une amie coach et hypnothérapeute, Andréa Manuguerra. A l’époque, je l’avais un peu testée et je l’utilisais de temps en temps, quand le besoin se faisait sentir (période de stress, avant de prendre l’avion, pour introduire une méditation). Récemment, un autre coach, David Lefrançois, a partagé une vidéo sur cette méthode et a fini de mon convaincre de réessayer, mais plus sérieusement cette fois-ci. Je me suis dit que, comme beaucoup de choses dans la vie, on apprend et puis on oublie car on est à nouveau aspiré par le quotidien. Notre job est donc de se ramener sans cesse vers l’essentiel. Il sera différent selon chacun. Pour moi c’est la respiration et le temps présent. A chaque fois que j’oublie ces fondamentaux, je constate que mes faiblesses réapparaissent. Comme le dis si bien C. G. Jung : « Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur sous forme de destin ». Donc, mieux vaut s’y atteler au quotidien 🙂

Bref, j’ai donc pratiqué la cohérence cardiaque avec sérieux et voici mes conclusions. Elle m’a permise :

  • de prendre un moment pour moi (c’est bateau mais c’est vrai !)
  • de faire une pause matin, midi et soir au milieu de toute mon agitation (physique et mentale)
  • de faire une sorte gymnastique de l’esprit au quotidien
  • de développer ma respiration ventrale
  • de me sentir plus sereine
  • de moins réagir à chaud dans une discussion
  • de mieux gérer mes émotions.

Après 3 semaines de test, je me dis que tout ça n’est déjà pas si mal ! Comme toute méthode je ne suis pas une personne différente après cette expérience mais je me sens moins sur des montagnes russes, je fais moins le yoyo côté émotions. Sur moi elle a un peu les mêmes effets que la méditation mais elle développe plus ma capacité respiratoire car l’accent est vraiment mis là-dessus.

Je vous encourage à regarder des vidéos sur ce thème, à lire quelques articles voire le livre de David O’ Hare qui est très accessible ou celui de David Servan-Shreiber qui a été le premier à en parler. Vous pouvez ensuite télécharger une application sur votre smartphone et faire cette respiration 3 fois par jour. Cinq minutes de respiration consciente le matin, le midi et le soir ce n’est pas grand chose, sachant que les effets durent environ 4 heures à chaque fois.

Pour en savoir plus, voici quelques références :

N’hésitez pas à partager vos expériences et vos impressions !

Bonne journée !

Agathe G.

 

Leave A Reply

Navigate