Salut, ça va ?

Ce dimanche pluvieux m’inspire car il est souvent synonyme de spleen et de vague à l’âme.

Depuis quelques semaines le thème du « pour être heureux il faut aussi être triste » m’interroge. J’ai lu un article à ce sujet sur le site « Sophro Média » qui parle des bienfaits des émotions négatives ». Suite à cette lecture j’ai décidé d’instaurer la « journée de la loose ». Je m’explique !

Dans la semaine il y a sûrement une journée où dès le matin vous ne vous sentez pas en forme, où vous vous dites que c’est mal parti, où vous vous sentez grognon pour un rien. En gros rien ne va ! Même si de façon objective, en faisant le point sur votre situation générale, tout ne va pas si mal. Mais non. Les émotions négatives sont là, l’envie de râler et de ne rien faire aussi.

Pourquoi lutter contre un moment de découragement et de spleen ? Pourquoi ne pas en profiter et lâcher-prise justement ? Je ne vous encourage pas à la mélancolie mais juste à vous accorder ce moment de « je ne vais pas bien et je l’assume « . C’est ce que j’appelle ma « journée de la loose ». Et figurez-vous que la semaine dernière, m’accorder cette journée m’a fait beaucoup de bien ! Le lendemain je me suis sentie reboostée ! Je m’étais accordée ce temps nécessaire aux émotions négatives, ce qui m’a permis un regain d’énergie le lendemain.

Je trouve que nous sommes dans une société très culpabilisante face aux » journées de la loose ! « . On n’ pas le droit ne pas aller bien car cela inquiète tout le monde, c’est presque une affaire d’état ! Moi je n’ai pas honte de ne pas aller bien quelques fois. Ni honte de le dire. Mais je sens que cela inquiète les autres.

Tous les matins je m’étonne toujours au boulot quand tout le monde dit en arrivant « salut ça va ? ». La fameuse phrase mécanique par excellence ! Parce qu’à la question « ça va ? », personne n’attend vraiment de réponse ! Essayez une fois de répondre en disant « non ça ne va pas justement ». Et vous verrez la réaction de l’autre ! Il sera bien embêté !

On le voit bien aujourd’hui, les gens font tout pour aller bien, il n’y a qu’à regarder l’essor des thérapies alternatives ! Ce que je ne critique pas du tout, au contraire ! Mais ce n’est pas parce que l’on fait une thérapie, du sport, de la sophrologie, de la relaxation que tout va bien tout le temps. Cela apprend à mieux se connaître. C’est grâce à cela on est plus tendre avec soi-même et que l’on s’écoute.

Alors écoutez vous chaque jour et si vous ressentez des émotions négatives, acceptez les avec indulgence. Elles vous permettront de faire le point et de vous sentir plus fort le lendemain.

Noir et blanc. Joie et tristesse. Ombre et lumière. Yin et Yang. Je n’invente rien. Je vous invite à voir les choses autrement !

Bon dimanche sous la pluie ! En attendant le ciel bleu !

Namasté

Laissez un commentaire

Navigate