Savoir dire merci

Bonjour à toutes et à tous !

J’espère que vous allez bien. A nouveau un petit article pour faire suite à celui sur la pleine conscience. Je voulais vous parler d’une autre notion complémentaire : la gratitude.

Il y a quelques jours, alors que j’étais sur mon scooter (et que je ne pratiquais pas du tout la pleine conscience ! Lol ), je réfléchissais au fait que l’on prend souvent la mesure des choses qui se trouvent autour de nous quand elles disparaissent de notre vie. Ce qui semble banal au quotidien est pourtant extrêmement important dans notre équilibre de tous les jours. Pourtant, ces petites choses si communes mais si utiles passent vite inaperçues car elles font partie de notre routine. Je me suis alors demandée comment faire pour avoir plus souvent conscience de ce qui est là, sous nos yeux.

Utiliser la pleine conscience dans son quotidien est déjà une réponse. C’est à dire, prendre conscience de ce que je vis ou fais à l’instant « t » et en déguster ses effets .

Mais au-delà de ça, on peu aussi s’entraîner à la gratitude. Selon Christophe André, « la gratitude, c’est se réjouir de ce qu’on doit aux autres et non à nous en inquiéter ». C’est avoir conscience que l’on est vivant et s’en féliciter.

Tout simplement, cela consiste à prendre un moment dans la journée, le soir par exemple, pour dire merci à toutes les bonnes choses qui nous sont arrivées, à toutes les personnes qui ont été là pour nous.

Je prends des exemples tous bêtes pour vous illustrer mon propos :

  • dire merci au bon repas que nous avons pris à midi et à toutes les personnes qui ont travaillé dur pour faire pousser, cultiver et récolter ce que nous mangerons
  • dire merci à nos amis qui prennent de nos nouvelles et qui nous réconfortent par des petits messages tout au long de la journée
  • dire merci au rayon de soleil qui nous a fait du bien ce soir lorsque nous étions sur le chemin du retour
  • dire merci à notre corps de nous avoir porté toute la journée, ça et là
  • dire merci à la douche ce soir qui nous a tant délassé
  • dire merci à nos enfants qui nous font des bisous d’amour le soir avant de se coucher
  • dire merci à ce bon film qui nous a permis de nous détendre
  • et j’en passe, et j’en passe…

Toutes ces choses, nous ne les remarquons plus au quotidien, parce que nous en avons l’habitude. Et pourtant, tout le monde ne mange pas à sa faim, tout le monde ne profite pas d’une douche chaude chaque jour, tout le monde n’a pas l’amour d’un enfant chaque soir… Avoir de la gratitude pour ces petites choses permet de voir à quel point elles nous sont précieuses et à en prendre pleinement conscience !

J’ai discuté de ce concept de « gratitude » avec une amie qui a traversé récemment de grosses remises en questions. Elle m’a avoué la pratiquer très fréquemment depuis quelques temps, notamment suite à la lecture d’un livre (Frédéric Lenoir, Petit traité de vie intérieure). Cela lui permet de positiver sur des éléments qui peuvent paraître anodins mais qui lui font prendre conscience de sa chance au quotidien. Cela lui permet de toujours positiver, même dans les moments difficiles.

En tout cas, on parle beaucoup de cette pratique dans le domaine de la pleine conscience et de la méditation. Récemment, un ami m’a également transmis un article à propos des effets de la gratitude sur notre cerveau. Cet article a été écrit par Alex Korb, un chercheur en neurosciences, qui explique comment créer une spirale ascendante de bonheur dans notre vie à l’aide différentes techniques. Et la gratitude en fait partie.

Par curiosité, tapez le mot « gratitude » dans Google, dans Pinterest ou dans Instagram, et vous verrez tout ce qui en ressort : articles, images, citations, mantra,…  Énormément de recherches ont été faites à ce sujet.

J’espère que ce petit article vous aura convaincu de l’utilité de pratiquer la gratitude au quotidien !

So, let’s rock everyday with love and gratitude !

A bientôt.

Agathe

 

Laissez un commentaire

Navigate