Cette année, pour les vacances d’été, j’avais prévu de ne rien faire, c’est à dire de beaucoup dormir, de lire des romans, de faire de la photo et de me promener dans la campagne ! J’ai tenu une petite semaine sur ce rythme et j’avoue que cela m’a fait du bien. Et comme le dit si justement Alexandre Jollien, il est difficile de « bien ne rien faire » parfois !

J’ai tenté de poursuivre ce rythme mais je me suis rendue compte que trop de lenteur, de langueur, de repos total me met complètement à plat ! Plus que de me redonner de l’énergie, trop dormir me fatigue énormément.

J’ai essayé aussi de lire des romans en laissant de côté mes livres de développement personnel. En vain…

En fait je ne peux pas m’empêcher d’apprendre, de comprendre, de me remettre en question. Me lever tôt est pour moi un moment privilégié où le calme règne à la fois physiquement et mentalement.

Alors ma réflexion est de me dire : et si pour certaines personnes, le repos c’était de travailler et de se nourrir de sa passion ? Parfois je me sens un peu sauvage avec l’envie de lire ou écrire plutôt que de partager de longues discussions à table. Evidemment il m’arrive de rester assise et d’y participer mais au fond, ce que j’aime le plus c’est être souvent seule.

Longtemps je me suis sentie bizarre de ressentir et d’agir ainsi. Maintenant je comprends que tout est différent selon chaque personne et je ne lutte plus contre ma nature.

En lisant des articles de développement personnel, je me nourris tellement que mon esprit est comme satisfait et heureux et je me sens ainsi « reposée », comme en paix avec moi-même.

Je me suis rendue compte aussi qu’une séance de yoga ou de méditation me reposait plus qu’une sieste ! Gagner en énergie est en fait très différent selon chaque personne et cela rend la chose passionnante à étudier et à comprendre !

Peut-être avez-vous votre manière à vous de gérer vos vacances et que vous savez, avec le temps, ce qui vous fait le plus de bien. L’équilibre à obtenir est de savoir s’écouter et de vivre malgré tout en communauté !

Comme le dit si bien Osho Rajneesh, « N’essayez pas de comprendre autrui. Efforcez-vous de comprendre ce que VOUS êtes. C’est la façon de sortir de l’ignorance ». Plus on se connaît, plus on est en accord avec soi-même et plus on est dans une juste interaction avec son environnement.

Affectueusement.

 

Agathe G.